Érotique 1900, cartes postales anciennes
Dessins, gravures et poteries erotiques de l'antiquite

Il y a de nombreuses peintures et sculptures sexuellement explicites dans les vestiges romains de Pompéi et Herculanum mais les significations originelles de ses représentations sont variables. D’une part, dans la "Villa des Mystères" à Pompéi, on peut observer une scène rituelle de flagellation qui est clairement associée à un culte religieux, image dont la signification peut être considérée comme plus religieuse que sexuelle. D’autre part, des peintures dans un bordel décrivant divers actes sexuels sont visibles dans les linteaux au-dessus de chaque porte. À Pompéi, des représentations de sexe, avec phallus et testicules, furent gravées sur les trottoirs, aussi bien pour guider les clients vers les zones de prostitution et de divertissement que comme décoration. Les Romains considéraient les représentations sexuelles comme des décorations de bon goût et un objet comme la coupe Warren tout au plus comme un « amorce-conversation », en effet, les images reflètent les us et pratiques sexuelles de leur culture. Des actes sexuels considérés comme tabous (comme ceux censés salir la pureté de la bouche) sont dépeints dans les salles de bain, dans un but comique. Des représentations de larges phallus étaient fréquentes à l’entrée des habitations, car le phallus était signe de chance. L’un des premiers vestiges trouvé lorsque le complexe fut découvert fut une statue de marbre montrant le dieu Pan ayant un rapport sexuel avec une chèvre, une représentation explicite de zoophilie considérée comme si obscène qu’elle est encore à ce jour invisible du public et demeure au Musée secret de Naples.

<<  Page d'index 1 2 3  >>
Le sexe de l'antiquité à nos jours
CYPRUS1 EGYPT1 EGYPT2 GREEK1
GREEK2 GREEK3 GREEK4 GREEK5
GREEK6 GREEK7 GREEK8 GREEK9
GREEK_10 GREEK_11 GREEK_12 GREEK_13

Cliquez sur une image pour l'agrandir.
../ //-->
erotique1900.com © Copyright, tous droits résérvés